+

Informations

Information COVID-19

Chers visiteurs, chers clients,
Dans ce contexte exceptionnel, nos équipes Prime Eco Energie Auchan se mobilisent pour continuer à vous apporter les meilleurs services possibles. Nous sommes disponibles par téléphone au 03 20 67 57 00 (du lundi au samedi, de 8h30 à 21h), par mail ou par chat pour répondre avec attention à toutes vos questions.

Cependant, malgré l'organisation de nos équipes, nos délais de traitements sont impactés.

Merci pour votre compréhension.

Information COVID-19

L’auto réhabilitation accompagnée (ARA)

mardi 13 septembre 2011

Amélioration ou rénovation énergétique : votre logement en a besoin, mais pour éviter des frais trop important, vous souhaitez effectuer les travaux vous-même. Cette décision ne vous empêche pas de profiter de certaines aides financières accordées par l’Agence nationale d’amélioration de l’habitat (ANAH). Comment en bénéficier dans le cadre de votre action d’auto-réhabilitation accompagnée (ARA) ?

L’ARA, c’est quoi ?

L’Auto-Réhabilitation Accompagnée (ARA) est au départ un programme d’accompagnement mis en place par les Compagnons Bâtisseurs à destination de toute personne décidant d’effectuer elle-même ses travaux de rénovation. Concrètement, un membre de l’association, expert dans son domaine, vous conseille tout au long de votre chantier : les bons gestes, les matériaux adéquats, les bonnes techniques… Vous pouvez bénéficier en outre d’ateliers d’apprentissage et de prêt de matériel. Bref : vous êtes acteur de la réhabilitation de votre habitat, mais pas seul face aux chantiers parfois complexes pour un non-professionnel ! L’ARA, c’est aussi un outil d’insertion sociale : les habitants sont volontaires et parties prenantes de l’amélioration d’un habitat parfois indigne ; échanges, rencontres et entraides permettent d’acquérir confiance en soi et fierté du travail accompli.

L’ARA, c’est aussi un label relevant de l’Économie Sociale et Solidaire. Il est décerné aux professionnels respectant le référentiel établi par l’association des Compagnons Bâtisseurs : des valeurs de solidarité et de partage, mais aussi des compétences techniques ainsi qu’une capacité à fédérer des partenaires (organismes publics et privés) pour mener à bien les chantiers.

Auto-réhabilitation énergétique

Si le programme d’ARA est accessible quel que soit le projet pour votre habitat, il peut se révéler particulièrement intéressant dans le cadre d’une action de rénovation énergétique. En effet, certains chantiers, s’ils semblent difficiles à mener à bien seul au premier abord, sont en réalité à la portée de tous à condition d’être bien conseillé. C’est notamment le cas pour l’isolation de murs par l’intérieur ! L’ARA permettra alors aux habitants à revenus modestes, propriétaires de leur logement, d’envisager des projets permettant de réaliser des économies d’énergie : ce sont les chantiers propriétaires occupants. Encadrés par des professionnels du bâtiment, ils participent activement aux travaux : isolation, plomberie, électricité, changement ou installation de sanitaires... Les tâches les plus techniques, comme la réfection d’une toiture ou une isolation par l’extérieur, sont quant à elles confiées aux professionnels de l’ARA.

L’Auto-réhabilitation, côté financier

L’association des Compagnons Bâtisseurs permet de réduire grandement les coûts des chantiers d’ARA en misant sur l’entraide, le prêt de matériel, les partenariats avec des enseignes et les dons ponctuels. Les plateformes de matériaux Soli’bât, constituées à partir de dons émanant de fournisseurs et d’entreprises privées, permettent aux ménages à très faibles revenus de mener à bien leurs travaux de rénovation énergétique à moindre frais.

Depuis 2015, l’Agence nationale d’amélioration de l’habitat (ANAH) s’est associée au programme d’ARA en soutenant financièrement les bénéficiaires dans le cadre de leurs travaux de rénovation énergétique. La plupart des chantiers entrepris entrent en effet dans le champ du programme Habiter Mieux de l’ANAH, destiné aux ménages aux ressources modestes à très modestes. Les aides sont donc accordées sous condition de revenus. Elles s’élèvent à :

  • 50 % du montant HT des travaux, dans la limite d’un plafond de 10 000 €, pour les revenus " très modestes" ;
  • 35 % du montant HT des travaux, dans la limite d’un plafond de 7 000 €, pour les revenus "modestes".

Parmi les autres conditions à remplir pour obtenir les aides de l’ANAH dans le cadre d’une Auto-Réhabilitation Accompagnée :

  • Le logement, appartenant au parc privé, doit être achevé depuis au moins 15 ans.
  • Les demandeurs doivent être les propriétaires occupants.
  • Les bénéficiaires s’engagent à rester dans le logement au minimum 6 ans après les travaux subventionnés achevés.

Les chantiers quant à eux doivent viser une amélioration des performances énergétiques du logement, une transformation de ce dernier pour le rendre conforme aux exigence d’un habitat sain ou encore l’adaptation de l’habitation à une situation de handicap.

Pour déterminer le montant total à subventionner, l’ANAH se basera sur le prix moyen constaté des matériaux et de l’achat ou de la location des équipements nécessaires. Certains frais incombant aux bénéficiaires, comme la souscription d’une assurance, pourront également entrer dans ce calcul.

De son côté, l’association Des Compagnons Bâtisseur s’engage à assister les demandeurs dans leur démarche en les aidant à constituer le dossier de demande de subvention auprès de l’ANAH.

Bon à savoir : le financement de l’ANAH dans le cadre de chantiers d’auto-réhabilitation accompagnée est au stade expérimental depuis ses débuts, en 2015 ; chaque année, une centaine de chantier est soutenue par l’Agence.