+

Quelles sont les spécificités des contrôles qualité pour les pompes à chaleur hybrides individuelles ?

vendredi 4 mars 2022

La pompe à chaleur hybride individuelle peut être soumise à un contrôle qualité, imposé par la réglementation des Certificats d’Économies d’Énergie afin d’attester de la conformité des travaux. Les primes de vos clients concernant ne pourront être versées qu’une fois le contrôle réalisé et les travaux conformes aux attentes de l’organisme de contrôle. Si le chantier s’avère non conforme, nous vous remercions de procéder aux corrections nécessaires des non satisfactions relevées par l’organisme de contrôle.

Les éléments contrôlés pour l’installation d’une pompe à chaleur hybride individuelle seront notamment :

  • La fourniture et la mise en place d’une pompe à chaleur air/eau avec un dispositif d’appoint par combustible liquide ou gazeux.
  • La marque et la référence (modèle) de l’équipement,
  • Le type de pompe à chaleur (moyenne ou haute température),
  • L’efficacité énergétique saisonnière (Etas) du dispositif,
  • L’installation d’un régulateur.
  • La classe du régulateur.
  • La PAC assure le chauffage des surfaces chauffées.
  • Le bon dimensionnement de la PAC.
  • La compatibilité des émetteurs avec la PAC installée.
  • La bonne fixation et l’accrochage de l’une des unités extérieure et intérieure composant la PAC.
  • L’installation convenable de l’unité extérieure (pas d’obstacles, échange libre).

D’autres points de contrôles peuvent s’ajouter :

  • Pour un réseau hydraulique :
    • Les réseaux de distribution sont calorifugés en volumes non chauffés
    • La présence d’un dispositif de réglage permettant de vérifier l’équilibrage du réseau hydraulique
    • Dans le cas d’un ventilo-convecteur, si refroidissement, le raccordement de l’évacuation des condensats est réalisé
  • S’agissant du réseau frigorifique : lorsque cela est nécessaire, le réseau frigorifique est entièrement calorifugé.
  • S’agissant des émetteurs : dans le cas d’un ventilo-convecteur, si refroidissement, le raccordement de l’évacuation des condensats est réalisé.