+

Informations

Information COVID-19

Chers visiteurs, chers clients,
Dans ce contexte exceptionnel, nos équipes Prime Eco Energie Auchan se mobilisent pour continuer à vous apporter les meilleurs services possibles. Nous sommes disponibles par téléphone au 03 20 67 57 00 (du lundi au samedi, de 8h30 à 21h), par mail ou par chat pour répondre avec attention à toutes vos questions.

Cependant, malgré l'organisation de nos équipes, nos délais de traitements sont impactés.

Merci pour votre compréhension.

Information COVID-19

Comment isoler un mur en pierre ?

mercredi 13 novembre 2013

Comment isoler les murs en pierres de votre maison ? Quel isolant choisir, et pour quelle méthode de pose opter pour garantir des murs de pierre sains et performants ? On vous explique tout.

Isoler un mur en pierres : pourquoi ?

Matériau de construction traditionnel par excellence, la pierre est parée de nombreuses vertus. On considère notamment qu’elle est naturellement isolante, parce que les murs de pierre des maisons anciennes sont la plupart du temps très épais. Or, la pierre isole très mal en réalité : on estime que pour obtenir une résistance thermique de 3,7 m².K/W, soit le minimum exigible pour bénéficier des aides financières telles que la Prime Eco Energie, il faudrait une épaisseur de 10 m de granit, contre 9 cm de laine minérale !

L’épaisseur des murs anciens en pierres a bien un impact sur l’isolation thermique : le froid et la chaleur mettent plus de temps à pénétrer la maison qu’avec des murs plus fins. Mais c’est au moment de retrouver une température agréable que les effets de la mauvaise isolation des murs en pierre se ressentent : réchauffer ou rafraîchir une maison aux murs en pierres prend beaucoup de temps et nécessite une débauche d’énergie (chauffage, climatisation). Froid et chaud se propagent tout au long de vos parois, vers l’intérieur, du sol au plafond. Isoler vos murs en pierres est donc primordial pour gagner en confort thermique, aussi bien en été qu’en hiver ! Par ailleurs, un mur de maison en pierre est toujours humide : les enduits anciens ou encore les joints ont un grand besoin de respirer. Votre isolation devra donc en tenir compte, en protégeant les murs des aléas climatiques tout en permettant à l’air de circuler en continu pour un meilleur confort thermique.

Comment isoler un mur en pierres ?

En isolant un mur en pierres, vous devez avant tout veiller à le laisser respirer : pour cette raison, un état des lieux soigneux devra être effectué avant les travaux d’isolation. L’hygrométrie naturelle d’un mur intérieur en pierres varie selon son épaisseur, l’exposition de la paroi, les conditions climatiques, mais aussi la manière dont les pierres sont jointoyées et la nature de ce joint. Il convient également de vérifier que les pierres des murs ne se descellent pas et qu’aucune fissure n’encourage une humidité supplémentaire. Un drainage sera la plupart du temps installé pour sécher le mur en évacuant les eaux de ruissellement.

Que vous choisissiez d’isoler votre mur en pierre par l’extérieur ou par l’intérieur, il faudra toujours ménager une lame d’air séparant le support de l’isolant pour éviter que ce dernier ne se charge d’eau, ne s’étouffe sous une isolation thermique plaquée l’empêchant de respirer. L’installation d’une VMC est par ailleurs vivement recommandée.

Isoler un mur en pierres par l’intérieur (ITI)

Sur le mur sont posés soit des tasseaux de bois traités contre les moisissures et les insectes (si le mur est droit), soit une armature en métal qui recevra le matériau isolant type laine minérale. Ces supports permettent de conserver la lame d’air de 2 cm nécessaire à la respiration du mur en pierre et préserveront l’isolant de l’humidité. Par-dessus l’isolant, une membrane pare-vapeur posée vers l’intérieur le protégera de la condensation. Il ne reste plus qu’à procéder aux finitions !

Avantages :

  • Des travaux d’isolation simples à réaliser.
  • Vous obtenez des murs lisses et droits, prêts à recevoir la finition de votre choix : peinture, lambris, carrelage, pierres de récupération, etc.
  • Une isolation efficace : votre pièce gagne en confort de vie et vous réalisez des économies.
  • L’ITI est une méthode moins coûteuse qu’une isolation par l’extérieur.

Inconvénients :

  • La perte de surface habitable est inévitable, notamment à cause de l’épaisseur de l’isolant comme la laine minérale.
  • Vous perdez également l’aspect originel de votre mur en pierres. Sachez néanmoins qu’il reste possible de monter une contre-cloison maçonnée devant votre mur isolé à l’aide de pierres de récupération, afin de retrouver un style « pierres apparentes » !
  • Vous devez quitter votre logement le temps des travaux.
  • Il vous faudra ajouter aux frais de finitions la modification d’éléments du circuit électrique : déplacement de gaines, de prises, d’interrupteurs… Cela peut également être l’occasion d’une réfection de votre réseau !

Isoler un mur en pierres par l’extérieur (ITE)

La technique est peu différente de celle utilisée en ITI : des tasseaux ou une armature métallique sont installés sur le mur et reçoivent l’isolant : laine minérale, polyuréthane, fibres de bois… Là encore, la circulation de l’air est assurée par un vide de 2 cm entre l’isolant et la paroi. La finition du mur se fait avec un bardage (façon bois ou pierres de parement, par exemple) ou un enduit. Attention : évitez impérativement les enduits à base de ciment, qui entretiennent l’humidité. Optez plutôt pour un revêtement à la chaux, respirant.

Avantages :

  • L’ITE reste la méthode la plus efficace contre les ponts thermiques : l’isolant est posé en continu sur toute la surface du mur et les éventuelles déperditions liées aux fixations de l’armature sont évitées par une pose en double épaisseur sur ces zones précises.
  • Pas de perte de surface habitable à l’intérieur, où l’aspect de vos murs est par ailleurs préservé.
  • Inutile de quitter votre logement durant les travaux.

Inconvénients :

  • L’aspect extérieur de votre maison va radicalement changer : attention, dans certaines zones, l’ITE n’est pas autorisée par le service d’urbanisme. Il reste possible de reconstituer la façade à l’identique à l’aide de pierres de parement ou de récupération.
  • Si votre surface habitable ne change pas, l’emprise au sol de votre maison, elle, augmente, en raison de l’épaisseur de laine minérale ou de polyuréthane. Cela peut avoir des conséquences au niveau du prix de vente du bâtiment, ou bien sur le calcul de l’impôt foncier.
  • L’ITE reste plus chère, car nécessite davantage de main d’œuvre.
  • Enfin, des modifications au niveau de la toiture peuvent être nécessaires, et vos ouvrants risquent de perdre en luminosité à cause de l’épaisseur de l’isolation.

Isoler un mur en pierre constitue un chantier particulier qui doit tenir compte de nombreux paramètres, comme l’humidité intrinsèque de la paroi. Ces travaux sont éligibles aux différents dispositifs d’aide : rendez-vous sur notre simulateur pour connaître le montant de votre Prime Eco Energie !

Calculezvotre prime
Inscrivez-vousdès maintenant