Isolation des murs par l'intérieur : le doublage collé

mercredi 13 novembre 2013

Solution idéale pour isoler vos murs intérieurs avec un minimum de perte d’espace, l’isolation par doublage collé n’est néanmoins pas recommandée pour toutes les surfaces. Cette isolation est-elle adaptée à votre logement ?

Isolation par doublage collé : de quoi s’agit-il ?

Le doublage collé est une méthode d’isolation des murs intérieurs permettant de perdre un minimum de surface habitable. L’isolant utilisé, appelé doublage ou complexe, se compose d’un matériau isolant (laine minérale, polyuréthane, polystyrène) et d’une plaque de plâtre de 13 mm permettant de peindre ou d’appliquer un carrelage par exemple.

Les panneaux de complexe isolant sont collés directement sur le mur grâce à un mortier disposé en plots à distance régulière, ou avec des bandes adhésives placées côté isolant. Il suffit ensuite d’appliquer le panneau sur le mur.

Isolation par doublage collé : les avantages

  • Grâce à sa présentation en panneaux, le complexe isolant est moins épais qu’un isolant traditionnel en rouleau ou en vrac : au maximum 120 mm. Par ailleurs, comme il n’y a pas de support intercalé entre le mur et le matériau isolant, l’épaisseur est encore réduite.
  • Un isolant en panneau semi-rigide n’est pas sujet au tassement.
  • La membrane pare-vapeur, indispensable pour protéger l’isolant de la condensation sur les parois froides, est déjà incluse dans les panneaux classés P3.
  • Vous avez le choix parmi une multitude de complexes conçus pour différentes utilisations : isolation thermique, acoustique, parement spécial pour pièces d’eau (plâtre hydrofuge), etc.

Isolation par doublage collé : les inconvénients

  • Pour procéder à une isolation des murs intérieurs par doublage collé, vos murs doivent être parfaitement plats ; pour cette raison, cette technique d’isolation est plus fréquemment utilisée dans les constructions neuves, où l’on apprécie aussi sa facilité de mise en œuvre.
  • De ce fait, il n’est pas envisageable d’employer le doublage collé pour isoler des murs en pierre, en briques, ainsi que des murs humides. La pose d’un isolant sur ossature est alors préférable : elle laisse le mur respirer et permet de rattraper les irrégularités.
  • Rendre le mur apte à recevoir une isolation par doublage collé en rénovation nécessite des travaux s’il n’est pas lisse : rebouchage des trous, pose d’un enduit lissant, recherche et réparation d’infiltrations, dépose d’un papier peint, etc.
  • Tous les complexes isolants ne se valent pas : ainsi, ceux composés de laine minérale et de plâtre garantissent de bonnes performances thermiques, mais se montrent médiocres en matière acoustique. L’isolant à base de polystyrène expansé ou de polyuréthane est quant à lui efficace thermiquement et acoustiquement, mais il est plus cher.

Isolation par doublage collé : le coût

Isoler vos murs par doublage collé vous ouvre droit aux aides financières dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, comme la Prime Rénov (le Crédit d‘Impôt pour la Transition Energétique), l’éco-PTZ ou la Prime Eco Energie ; à titre indicatif, il vous en coûtera de 35 à 50 €/m² TTC selon le type d‘isolant et les caractéristiques du parement plâtre choisis.
Calculezvotre prime
Inscrivez-vousdès maintenant