+

Informations

Information COVID-19

Chers visiteurs, chers clients,
Dans ce contexte exceptionnel, nos équipes Prime Eco Energie Auchan se mobilisent pour continuer à vous apporter les meilleurs services possibles. Nous sommes disponibles par téléphone au 03 20 67 57 00 (du lundi au samedi, de 8h30 à 21h), par mail ou par chat pour répondre avec attention à toutes vos questions.

Cependant, malgré l'organisation de nos équipes, nos délais de traitements sont impactés.

Merci pour votre compréhension.

Information COVID-19

Isolation des murs par l'extérieur : comment ça marche?

mercredi 13 novembre 2013

Pour améliorer l’isolation de votre logement et réduire vos dépenses énergétiques, pensez à l’isolation thermique des murs par l’extérieur ou ITE ! On vous explique comment cette technique d’isolation des murs vous permet de gagner en confort et en qualité de vie.

Isolation des murs par l’extérieur : pourquoi ?

Isoler ses murs par l’extérieur est sans doute la solution la plus performante thermiquement. En effet, elle seule permet la pose d’un matériau isolant en continu et sans interruption (comme un plafond entre deux étages par exemple). Les ponts thermiques, ces zones de rupture de l’isolation et où se concentrent les déperditions d’énergie, disparaissent !

Par ailleurs, isoler vos murs par l’extérieur vous permet de profiter de leur inertie. En pierre, en parpaing ou en brique, les parois vont stocker la chaleur l’hiver et vous la restituer. En été, elles conserveront leur fraîcheur et contribueront ainsi à maintenir une atmosphère agréable. L’inertie naturelle de vos murs n’est pas garantie lors d’une isolation par l’intérieur : avec une isolation par l’extérieur, votre logement devient davantage « passif » puisqu’il utilise ces ressources naturelles.

Enfin, isoler vos murs par l’extérieur est également l’occasion de ravaler votre façade. L’efficacité d’une isolation par l’extérieur ne peut être garantie que si vos murs sont parfaitement sains et plats : si vous êtes en cours de rénovation d’une maison ancienne, c’est le moment de joindre l’utile à l’agréable !

Les avantages de l’isolation des murs par l’extérieur

Outre l’efficacité énergétique et l’aspect esthétique, isoler ses murs par l’extérieur s’avère être une solution idéale si vous habitez déjà le logement. Les travaux ne vous forcent pas à quitter les lieux, comme c’est le cas pour une isolation des murs par l’intérieur.

Ils n’entraînent pas non plus de perte de surface habitable : c’est particulièrement appréciable si votre maison dispose de petites pièces, ou encore si vous souhaitez conserver des éléments structurels visibles pour lui donner plus de cachet, comme une jolie charpente ou un mur ancien en pierres.

Enfin, l’un des grands avantages de l’isolation des murs par l’extérieur reste sa résistance à la condensation. En rénovation, la pose d’un isolant sur les murs par l’intérieur suppose que ces derniers soient absolument sains et dénués d’humidité ou de fissures, ce qui n’est pas toujours facile à garantir. En cas de contact de l’isolant de vos murs avec l’eau, ou en cas de condensation, le matériau risque de perdre ses qualités isolantes et, à terme, peut provoquer des dégâts structurels ainsi qu’une atmosphère délétère (humidité, développement de moisissures, etc.). De ce fait, la pose d’une membrane pare-vapeur est fréquemment requise, engendrant des coûts supplémentaires.

En isolant vos murs par l’extérieur, vous évitez cette étape : couplée à un ravalement, et réalisée à l’aide d’un matériau isolant intégrant directement une protection contre la condensation, l’isolation vous protège de ce risque.

Isoler ses murs par l’extérieur : les contraintes et le prix

Le prix d’une isolation de murs extérieurs doit être anticipé : si le tarif de l’isolant est relativement peu différent de celui des produits utilisés pour isoler par l’intérieur, c’est au niveau de la main d’œuvre ainsi que des finitions que va se faire la différence. Isoler par l’extérieur nécessite l’installation d’un échafaudage, et l’intervention de plusieurs professionnels. Comptez de 50 à 80€ HT le m². Isoler par l’extérieur des murs existants vous ouvre le droit aux dispositifs d’aide comme la Prime Rénov (ancien CITE), dans la limite des plafonds légaux, la prime éco énergie, l’éco-PTZ ou encore des aides délivrées par votre collectivité locale. Pour y prétendre, l’isolant mis en œuvre doit présenter un coefficient de résistance thermique de 3,7 m².K/W au minimum, et l’artisan choisi pour les travaux doit être porteur de la certification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Le choix d’une isolation par l’extérieur pose aussi, parfois, un problème d’ordre esthétique : il ne vous permet pas de conserver toutes les caractéristiques de votre façade, qui sera recouverte au minimum d’un enduit neuf, voire d’un bardage bois ou encore PVC. Vous pouvez bien sûr opter pour un ravalement « à l’identique » après les travaux, mais ces finitions constitueront un surcoût parfois élevé. Attention : dans certaines zones, vous ne pourrez pas procéder à ce type de travaux sans autorisation préalable ; renseignez-vous en Mairie avant d’entreprendre votre chantier.

Isolation des murs par l’extérieur : quelles techniques, quels matériaux ?

Sur une maison récente ou sur des murs fraîchement ravalés, on peut coller directement l’isolant sur la paroi : sans doute la solution la plus efficace, et celle qui a cours pour toutes les constructions neuves à la norme RT (Réglementation Thermique) 2012.

En rénovation, les méthodes varient selon la nature du mur et son état, ainsi que le degré d’isolation souhaité. Collé et fixé à l’aide de chevilles, l’isolant, posé de façon jointive sur toute la surface du mur, minimise la création de ponts thermiques. Une armature métallique ou en bois peut également être fixée au mur et recevoir les panneaux d’isolant : dans ce cas, sachez que les ponts thermiques peuvent se créer plus facilement au niveau des fixations de cette armature.

Les isolants mis en œuvre sont principalement les laine minérales et naturelles (verre, roche, bois) ainsi que le polystyrène expansé, utilisé dans le cadre d’une pose collée ou « collée-chevillée ».

Isoler vos murs par l’extérieur est une solution globale qui vous permet d’optimiser vos dépenses énergétiques tout en créant un minimum de nuisance lors des travaux.

Pour aller plus loin et découvrir des articles sur l’isolation des murs, lire aussi :

Calculezvotre prime
Inscrivez-vousdès maintenant