Les conseils auchan sur la rénovation d'habitat

Ce qu’il faut savoir sur l’isolation des murs

mercredi 13 novembre 2013

Isoler votre habitat est une priorité pour faire baisser votre facture d’énergie. Si isoler le toit ou les combles permet d’économiser jusqu’à 30% de la facture d’énergie, l’isolation des murs n’est pas en reste : 25% de la chaleur s’échappe par les murs de votre maison. Comment agir ?

Pourquoi isoler les murs de votre logement ?

Vous l’aurez compris, après l’isolation du toit, l’isolation des murs est la seconde étape. Afin d’optimiser votre isolation et de garantir la réalisation d’économies d’énergie, il est nécessaire de choisir les bons matériaux.

Choisir l’isolation thermique, c’est faire le choix d’un matériau pourvu d’une faible conductivité thermique. L’isolation thermique des murs permet d’affaiblir les échanges thermiques entre l’intérieur et l’extérieur et ainsi, de mieux garder la chaleur ou la fraicheur à l’intérieur de la maison. Pour bien choisir un matériau isolant, il faut veiller à :

  • Sa capacité d’isolation
  • Sa densité
  • Sa perméabilité à la vapeur d’eau

La capacité de l’isolant à réduire le transfert de chaleur, appelée « résistance thermique », permet de mesurer la performance du produit. Plus la résistance thermique est élevée, moins l’isolant conduit la chaleur. Pour isoler efficacement vos murs, nous vous conseillons d’opter pour un isolant présentant une résistance thermique égale ou supérieure à 3,7 m².K/W (R ≥ 3,7 m².K/W).

Quelle méthode d’isolation utiliser ?

Concernant l’isolation des murs simples, vous aurez le choix entre une isolation thermique par l’intérieur ou par l’extérieur.

Notez cependant que l’isolation par l’intérieur entraîne des travaux supplémentaires tels que l’adaptation de la tuyauterie, la réduction de la surface habitable et donc un réaménagement des équipements d’intérieur. Malgré ces travaux additionnels, l’isolation par l’intérieur demeure moins onéreuse que l’isolation par l’extérieur.

L’isolation par l’extérieur présente néanmoins une très large palette d’avantages :

  • Elle protège la maçonnerie contre les effets des variations de température
  • Elle supprime les désordres d’aspect comme la fissuration ou le faïençage, ainsi que les défauts d’étanchéité de vos murs
  • Elle n’affecte pas l’inertie thermique du bâtiment
  • Elle élimine les ponts thermiques
  • L’isolation par l’extérieur ne réduit pas la surface habitable

Prévoyez tout de même un surcoût : un échafaudage devra être érigé et il faudra probablement ôter le revêtement de la façade ou un éventuel crépi.

Quel type d’isolant choisir ?

De nombreux types d’isolants peuvent être utilisés pour l’isolation de vos murs. C’est à vous de choisir celui s’adaptant le mieux à vos besoins et à votre habitat, cela avec l’aide de votre artisan.

Le bois est un matériau recyclable, naturel et sain. Une ossature bois aura tout de même besoin d’un binôme (dalles, murs lourds intérieurs) pour offrir une inertie correcte.

Les blocs en béton alvéolaire (parpaing creux) : un mur en béton doit absolument être complété par une très bonne isolation car c’est un mauvais régulateur hygrométrique.

Le béton cellulaire : bonne isolation thermique, acoustique et hygrométrique ; il n’y a pas besoin d’isolant complémentaire. De plus, sa protection au feu est excellente. Ayant une faible résistance mécanique, il est indispensable d’avoir une main d’œuvre soignée.

Les briques de terre cuite : plus isolantes que le béton, elles doivent néanmoins elles aussi être complétées par un isolant intérieur ou extérieur.

La terre crue : excellente qualité hygrométrique et forte inertie. Toutefois, l’isolation n’est pas suffisante, il faut de préférence l’employer pour les murs intérieurs.

La pierre : ses qualités thermiques et hygrométriques peuvent se rapprocher de celles de la terre et plus performantes quant à l’inertie.

Isolant minéral : laine de verre, laine de roche, verre cellulaire, perlite, vermiculite et argile expansée.

Isolant naturel : liège, fibres de bois, chanvre, fibres de lin, laine de mouton, plumes de canard, fibres de coco, panneaux de roseaux, ouate de cellulose, laine de coton, paille, torchis, toiture végétalisée.

Isolant synthétique : polystyrène expansé, polystyrène extrudé, polyuréthane, mousse phénolique.

Isolant mince.

Isolant nouvelle génération : brique monomur, bloc monomur pierre ponce, bloc monomur en argile expansé, béton cellulaire, coffrage isolant, panneaux isolants sous vide (PIV), aérogels et peinture isolante.

Quels sont les avantages d’une isolation des murs ?

  • Réduire le coût de votre facture énergétique de 25% au maximum
  • Améliorer le confort thermique de votre logement
  • Réaliser des économies d’énergie
  • Valoriser votre patrimoine

Quels sont les critères d’éligibilité à respecter ?

Afin d’être éligible à la Prime Eco Energie Auchan, vos travaux d’isolation des murs doivent respecter certains critères :
  • L’artisan est titulaire d’une qualification portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) « Pose de matériaux d’isolation thermique des parois opaques, pour ce qui concerne les murs en façade ou en pignon et les planchers bas ». Cette qualification doit être en cours de validité à la date de signature de votre devis.
  • La pose doit être effectuée dans une maison ou un appartement existant depuis plus de 2 ans à la date d’engagement des travaux.
  • La pose doit être effectuée entre une partie chauffée de votre habitation et un endroit non chauffé (hors surface habitable) sur murs en façade ou en pignon.
  • L’isolant (ou les isolants dans le cadre d’une pose en couches superposées) doit respecter une résistance thermique supérieure ou égale à 3,7 m².K/W.

Quels sont les éléments à inclure dans mon dossier ?

- Pour constituer un dossier de demande de Prime Eco Energie Auchan pour l’isolation vos murs, vous devez fournir les documents suivants :

  • Copie de la facture de pose indiquant :
    • La mise en place d’une isolation ainsi que son emplacement
    • La marque de l’isolant, la référence (le nom du produit)
    • La résistance thermique (R = ..... m²K/W)
    • La surface d’isolant installée (en m²)
  • Original de l’Attestation sur l’Honneur complétée et signée par vous-même et votre artisan ;
  • Copie de la qualification de votre artisan signifiant qu’il est titulaire d’un signe de qualité portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) « Pose de matériaux d’isolation thermique des parois opaques, pour ce qui concerne les murs en façade ou en pignon et les planchers bas ».

- Si vous bénéficiez du Bonus Eco Energie, vous devez compléter votre dossier par la ou les pièce(s) suivante(s) :

  • Copie du justificatif de votre revenu fiscal de référence pour l’année demandée (avis d’imposition ou non-imposition, ou justificatif d’impôt délivré par l’administration fiscale).
    Si votre ménage est composé de plusieurs foyers fiscaux (plusieurs déclarations d’impôt) :
  • Copie du justificatif du revenu fiscal de référence pour l’année demandée de chaque foyer fiscal intégré au ménage (avis d’imposition ou non-imposition, ou justificatif d’impôt délivré par l’administration fiscale).

Pour plus d’informations sur les documents constitutifs de votre dossier travaux, téléchargez la fiche travaux dédiée à l’isolation des murs.

Fiche travaux
Isolation des murs

Quelle prime suis-je susceptible de percevoir ?

Pour découvrir le montant de votre Prime Eco Energie Auchan, utilisez notre simulateur de prime énergie !

Simulezvotre prime eco energie
Inscrivez-vousdès maintenant