+

Information importante COVID-19

Chers clients, chers visiteurs,
Nous reprenons progressivement l'étude de vos dossiers envoyés durant le confinement. Nous ne pouvons pas encore garantir des délais de traitement normaux pour les dossiers envoyés par courrier ou par mail.
Pour en savoir plus sur l'état d'avancement de votre dossier, nous vous invitons à vous connecter sur votre espace personnel.

Vous pouvez également nous contacter par mail ou par chat via notre site internet.

Nous vous remercions pour votre compréhension.

Information COVID-19

Tout savoir sur le panneau isolant toiture

mercredi 13 novembre 2013

Au moment de vous lancer dans une isolation sous toiture, vous hésitez à propos du matériau à choisir pour les panneaux isolants : polyuréthane ? Laine minérale ? Nous vous aidons à y voir plus clair !

Le panneau isolant toiture

Selon l’ADEME, jusqu’à 30 % des déperditions de chaleur de nos domiciles ont lieu par le toit. Une bonne raison de se lancer dans des travaux d’isolation sous toiture ! Sans compter qu’au-delà de l’aspect environnemental, ces déperditions entraînent un surcoût non négligeable sur nos factures d’énergie. Et qu’une toiture peu ou pas isolée, c’est également un inconfort : vos pièces sous combles sont trop chaudes en été, trop froides en hiver, peut-être humides, et même si vos combles sont perdus, les pièces situées au-dessous souffrent de ce défaut d’isolation avec les mêmes désagréments.

Parmi les différentes solutions d’isolation thermique sous toiture, le panneau isolant est plébiscité pour sa simplicité à la mise en œuvre : facile à poser, il se compose d’une épaisseur de matériau isolant traditionnel ou plus innovant, d’une face « décor » pouvant faire office de plafond intérieur et recevoir une peinture (bois, plâtre, etc.), et d’un support de couverture sur lequel seront posés, par exemple, les tuiles du toit. La pose de panneaux correspond à une lourde rénovation : en effet, votre maison doit être entièrement « décoiffée », l’ensemble de sa couverture devant être déposée. Le panneau isolant de toiture constitue une solution idéale si vos plafonds et/ou votre couverture de toit nécessite de gros travaux.

Quelle que soit leur composition (polyuréthane, polystyrène, laine minérale), les panneaux isolants pour toiture présentent un indice de résistance thermique très élevée : au moins 6 m2.K/W, ce qui correspond au minimum attendu en matière d’isolation des rampants de toiture pour pouvoir bénéficier des aides financières comme la Prime Eco Renov, la prime éco énergie ou l’éco-PTZ.

Panneaux isolants toiture : les avantages

Longtemps, le panneau isolant n’a pas eu bonne presse auprès du public : considéré comme une solution de facilité, son efficacité était remise en cause. On supposait également, à tort, que ces panneaux étaient réservés aux bâtiments à usage professionnel. Enfin, ils étaient perçus comme très chers pour des performances thermiques hasardeuses. Mais avec les différentes réglementations thermiques et les dernières innovations en matière de matériaux, les panneaux isolants sont revenus en grâce !

Leur rigidité est l’un de leurs principaux atouts : il est ainsi possible de réaliser des panneaux de grande taille, et particulièrement de grande longueur, afin d’isoler d’une seule pièce des toitures avec de fortes pentes ou des toits plats. À la clé : quasiment aucun pont thermique, puisque l’isolant est pratiquement d’une seul tenant.

Autre avantage : les panneaux isolants de toiture sont d’épaisseur modérée. Comme ils viennent se poser par l’extérieur sur la charpente bois, il n’y pas pratiquement aucune perte de surface habitable. Mieux encore : en rénovation, vous pouvez troquer une isolation thermique ancienne classique, réalisée par l’intérieur, contre la pose de panneaux afin de gagner de la place !

Panneau isolant toiture : les différents types

On distingue deux grandes familles de panneaux isolants pour toiture sur le marché :

Les caissons chevronnés

Ce sont les plus vendus aujourd’hui : ils représentent environ 80 % du marché. Ils sont constitués d’une couche isolante d’épaisseur variable, en laine minérale le plus souvent, de deux chevrons en bois qui viendront se fixer sur les pannes de la charpente et d’une face rigide dite « décorative » : contreplaqué, plaque de plâtre à peindre ou à carreler, bois massif, etc. Certains modèles intègrent également, sur l’autre face, une membrane hydrophobe qui fera office de protection contre la condensation.

Leur épaisseur varie de 8 à 18 cm environ, et ils peuvent mesurer jusqu’à 8 m de longueur. Une fois posés et fixés, ces panneaux sont raccordés entre eux à l’aide d’un produit protégeant des ponts thermiques : mousse polyuréthane expansive, bandes d’étanchéité en aluminium, etc.

Les panneaux sandwiches

Comme leur nom l’indique, ils sont constitués de plusieurs couches de matériau : une sous-face décorative, une épaisseur d’isolant traditionnel (laine naturelle ou minérale) ou plus moderne (polyuréthane, polystyrène expansé), et un revêtement extérieur hydrophobe intégrant souvent du plâtre. Compacts et denses, ces panneaux se fixent à la charpente bois, dans le sens de la pente. Ils disposent d’un système de rainure et de languette pour l’assemblage, similaire à celui d’un parquet. Les raccords sont là aussi garantis par de la mousse polyuréthane ou des bandes aluminium.

Leur épaisseur varie de 4 à 20 cm suivant le matériau isolant central et le degré d’isolation attendu. Ils sont disponibles dans les mêmes longueurs et sont compatibles avec la pose de panneaux photovoltaïques.

Panneaux isolants toiture : la pose et le coût

Les panneaux isolants pour toiture se posent par l’extérieur. Il s’agit donc d’un chantier important qui rendra les pièces sous toiture inutilisables le temps de la pose. Au préalable, il faudra déposer vos tuiles ou autre revêtement de couverture. Une fois la charpente en bois mise à nu, les panneaux se posent et se fixent sur les pannes, puis sont recouverts par les tuiles. Côté intérieur, il ne vous reste plus qu’à procéder aux finitions : peinture, lambrissage, carrelage sur plâtre hydrophobe…

L’intervention d’un engin de levage pour acheminer les panneaux sur votre toit s’avère souvent nécessaire, surtout s’il s’agit de panneaux de grande taille et/ou de forte épaisseur. Le prix d’une isolation de toiture par l’extérieur va de 20 à 35 € le m² TTC environ.

Solution performante et rapide à mettre en œuvre, les panneaux isolants pour toiture vous permettent de mettre votre maison aux dernières normes en matière d’isolation thermique. Pensez-y !

Calculezvotre prime
Inscrivez-vousdès maintenant