Les conseils auchan sur la rénovation d'habitat

Les chaudières bois à alimentation automatique

jeudi 22 mars 2012

Elles se caractérisent par leur tirage qui peut être naturel ou bien « forcé » à l’aide d’un système mécanique.

Ces dernières sont plus récentes : elles sont équipées d’une ventilation de type turbo qui introduit l’air de combustion ou d’un extracteur qui aspire les fumées. Cette technique permet de consommer moins de bois et améliore considérablement le rendement des chaudières bois, qui peut alors dépasse 85%.

Quelques informations pour bien choisir son bois de chauffage Le rendement de votre appareil de chauffage dépend beaucoup des caractéristiques du combustible que vous utilisez. Suivez les conseils suivants pour bien choisir votre bois.

Les essences de bois sont classées en deux grandes familles selon leur densité :

  • les feuillus durs (chêne, hêtre, frêne, châtaignier, charme, noyer, fruitiers, etc.)
  • les résineux et feuillus tendres (épicéa, sapin, pin, mélèze, peuplier, saule, etc.)

Les feuillus durs sont les plus appréciés pour le chauffage domestique, à l’exception du châtaignier qui éclate en brûlant. Les feuillus tendres et les résineux brûlent plus vite. S’ils sont mal stockés, ils se dégradent rapidement. Les résineux sont néanmoins appréciés pour leur montée rapide en température.

Attention : La combustion de bois humide est déconseillée pour diverses raisons :

  • environnementales : la combustion d’un bois « vert » libère beaucoup de substances polluantes ;
  • économiques : un bois humide fournit environ deux fois moins d’énergie qu’un bois séché ;
  • pratiques : les appareils performants n’atteindront pas leur puissance nominale avec du bois frais. Le matériel s’encrassera plus vite et risque de se détériorer.
Calculezvotre prime
Inscrivez-vousdès maintenant