+

Informations

Information COVID-19

Chers visiteurs, chers clients,
Dans ce contexte exceptionnel, nos équipes Prime Eco Energie Auchan se mobilisent pour continuer à vous apporter les meilleurs services possibles. Nous sommes disponibles par téléphone au 03 20 67 57 00 (du lundi au samedi, de 8h30 à 21h), par mail ou par chat pour répondre avec attention à toutes vos questions.

Cependant, malgré l'organisation de nos équipes, nos délais de traitements sont impactés.

Merci pour votre compréhension.

Information COVID-19

Quelle est la consommation d'un poêle à granulés ?

mardi 13 septembre 2011

La consommation d’un poêle a granulés

Réduire sa consommation énergétique, faire baisser sa facture de chauffage, le tout en préservant l’environnement et en utilisant des ressources naturelles et renouvelables : le poêle à granulés de bois a tout bon ! Mais avant d’investir dans un appareil, il convient d’avoir une idée de sa consommation : en combustible bien sûr, mais aussi en électricité. On vous dit tout.

Poêle à granulés : le prix de départ et les économies envisagées

Le poêle à granulés reste un appareil de chauffage cher à l’achat : comptez de 4 000 à 15 000 € environ, hors pose. Le poêle à pellets, en tant que système de chauffage utilisant les énergies renouvelables, donne accès à différents dispositifs d’aide financières comme la prime Éco-Énergie Auchan, la Prime Rénov’ pour les ménages modestes, l’éco-prêt à taux 0, la TVA à 5,5 % sur le matériel et la main d’œuvre, etc. Des coups de pouces cumulables sous certaines conditions permettent dès le moment de l’achat de commencer à faire des économies !

Mais le choix d’un poêle à granulés est avant tout dicté par l’envie de faire des économies d’énergie sur le long terme. En effet, par rapport au fioul ou au gaz, des énergies fossiles à la production gourmande en carbone et aux tarifs soumis à fluctuations, les granulés de bois, issus des déchets du bois travaillé en scierie (sciure, copeaux…), ont à la fois l’avantage d’un tarif stable (malgré une augmentation sensible ces dernières années) et d’un impact bien moindre sur l’environnement.

Enfin, les poêles à granulés actuels sont conçus pour obtenir un rendement maximal, de l’ordre de 80 % au moins. À condition de choisir un appareil d’une puissance adaptée à la surface à chauffer, et de procéder à des réglages précis, ce que permet l’électronique (déclenchement automatique selon la température ambiante, dosage des granulés, température de combustion, etc.), vous réalisez de réelles économies, tout en profitant d’un confort appréciable.

Bien choisir ses granulés

Le granulé de bois ou pellet est un bâtonnet composé de sciures et autres scories de bois récupérées dans les scieries industrielles, compressées et soigneusement séchées. Il mesure environ 20 mm de longueur. Sa forte densité lui confère un très haut pouvoir calorifique : il produit un maximum de chaleur et un minimum de déchets (suies, cendres). Garantis sans adjuvants leur permettant de rester agglomérés, les granulés constituent donc un combustible performant, propre et renouvelable.

Bon à savoir : vous pouvez opter pour des granulés porteurs d’un label de qualité. Din Plus, EN A1 ou NF Haute Performance, ces certifications garantissent toutes les trois des pellets calibrés, convenablement séchés (moins de 10 % d’humidité) et au rendement optimal, avec moins de 0,7 % de taux de cendre.

Le prix et le stockage des granulés

Les granulés sont disponibles en différents conditionnements, allant du sac de quelques kilos au vrac ; dans ce dernier cas ils peuvent être livrés par plusieurs tonnes.

Les sacs pèsent en général 15 kg. Souples, en plastique, ils peuvent être emportés à l’unité ou être livrés en palette de 65 sacs, correspondant à une tonne ; comptez environ 300 € par tonne. La manutention des sacs peut être pénible et la manipulation des pellets également ! Le prix d’un sac à l’unité en grande distribution se situe entre 4,30 et 5,20 €.

Pour le vrac, plusieurs solutions existent : silo jetable en plastique équipé d’un robinet de dosage, silo permanent, "big bags" (grands sacs souples), etc. Le camion de livraison peut déposer un silo jetable ou un big bag déjà rempli, ou bien remplir votre silo domestique par soufflage. Quel que soit le mode de stockage retenu pour votre poêle à granulés, sachez anticiper l’espace nécessaire ! Le prix peut varier en fonction de la saison et de la région.

La consommation du poêle à granulés

On estime à 1 kg par heure la consommation moyenne d’un poêle à granulés individuel, soit environ 2 tonnes de pellets par an en se basant sur 6 mois d’utilisation. Votre budget annuel en combustible pour un poêle à granulés simple sera donc d’environ 600 €.

A cette somme il faut ajouter celle de la consommation électrique, minimale mais nécessaire au fonctionnement de votre poêle. La plupart des modèles ont une consommation estimée à 1 kW par jour pour un logement doté d’une isolation normale. Pour 6 mois d’utilisation, comptez donc environ 180 kW  : un chiffre très raisonnable et surtout très en deçà des autres modes de chauffage. Toutefois, sachez que la consommation électrique peut être plus importante si vous optez pour un poêle à granulés canalisable, qui nécessite un véritable système de ventilation motorisée pour acheminer la chaleur dans toute la maison.

Poêle à granulés et économies d’énergie

Peu gourmand en énergie, le poêle à pellets doit être parfaitement adapté à vos besoins pour délivrer des performances optimales :

  • La puissance et la taille du poêle à granulés doivent être adaptées à la pièce à chauffer : trop puissant dans une petite pièce, il devra tourner au ralenti et risque de s’encrasser. A l’inverse, trop petit dans un grand espace, il devra fonctionner en surrégime en permanence et consommera à la fois plus de granulés et plus d’électricité. La plupart des fabricants de poêles à granulés proposent des lignes de modèles en différentes tailles.
  • Le choix d’un appareil doté d’un thermostat réglable permet de régler la température désirée et de moduler la bonne marche de votre poêle, en évitant par exemple un fonctionnement en continu. Les modèles connectés vous permettent de déclencher à distance l’allumage. Selon l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (Ademe), opter pour un poêle avec thermostat peut faire baisser de 20 % votre consommation énergétique pour le chauffage !
  • Un poêle à granulés entretenu, avec un conduit d’évacuation des fumées ramoné régulièrement et des pièces en bon état de fonctionnement est une installation efficace et rentable ; ne négligez pas la visite de contrôle annuelle !

Voir également :