Bien se chauffer au bois

Date de publication : lundi 21 décembre 2015

L’hiver approche à grands pas, mais il est encore temps de penser aux solutions pour se chauffer ! Le poêle à bois et la chaudière biomasse sont deux moyens de chauffage écologiques et économiques qui font leurs places dans nos foyers. Petit aperçu de ces produits qui gagnent à être connus :

Poêle à bois et chaudière biomasse. Quelle différence ?

Bien que fonctionnant tout deux grâce à l’énergie bois, il s’agit de deux produits ayant des utilités bien différentes. En effet, le poêle à bois servira à chauffer une pièce, alors que la chaudière alimente des radiateurs et chauffe toute la maison !

Le bois, une énergie économique et écologique

L’utilisation du bois pour se chauffer a un impact amoindri sur l’environnement, puisqu’il s’agit d’une ressource naturelle et renouvelable. Bien sûr, la combustion du bois dégage du C02, mais cela est compensé par la capture d’une même quantité de CO2 pendant la croissance de l’arbre. On dit donc que le bois est une énergie neutre. Le poêle est économique car le prix du bois est stable, contrairement à d’autres énergies comme le gaz. En effet, un KWh produit à partir du gaz revient à 0.069€ quand le KWh produit par le bois est à 0.063€. (voir tableau ci-dessous).

Source d’énergie Prix KW/h
Bois 0.063€
Fioul 0.069€
Gaz naturel 0.069€
Électricité 0,16€

Source : Que Choisir

Le poêle à bois

Le poêle à bois fonctionne grâce à des combustibles issus du bois : les granulés, pellets et bûches. Il présente de nombreux avantages qui en font un excellent moyen de chauffage d’appoint.

En effet, un poêle est particulièrement simple à installer. Il suffit de le raccorder à un conduit d’installation. Malgré tout, il est recommandé de confier sa pose à un professionnel pour des raisons de sécurité mais aussi pour pouvoir bénéficier de la Prime Eco Energie Auchan et du crédit d’impôt.

Un poêle à bois est également plus performant qu’une cheminée ou un foyer ouvert classique, avec un rendement de 60 à 80% contre 20%. En effet, le poêle à bois permettant une combustion rapide du bois, la température augmentera tout aussi vite dans votre pièce, et sera maintenue par l’ajout de combustible au fur et à mesure.

Enfin, il faut savoir que plusieurs types de poêles existent :

Les poêles traditionnels : moins coûteux mais qui ne permettent pas de s’en servir comme chauffage principal. Leurs faibles rendements les rendent inéligibles au crédit d’impôt.

Les poêles à inertie : une fois le poêle monté en température, la chaleur est restituée progressivement par les matériaux qui le composent, comme le béton. Son autonomie peut atteindre 20h, mais il représente un investissement important.

Les poêles à granulés : autonomes, il suffit de verser les granulés dans le réservoir pour que le poêle fonctionne durant cinq jours ! Équipés d’un thermostat, ces poêles permettent de programmer son chauffage à la journée et à la semaine. Comme les poêles à inertie, ils peuvent faire office de chauffage principal.

La chaudière à biomasse

Si vous souhaitez changer votre ancienne chaudière, le choix d’une chaudière à biomasse peut être très pertinent. Fonctionnant grâce à une énergie renouvelable, vous pourrez réaliser des économies allant jusqu’à 30% par rapport à une chaudière fonctionnant avec des énergies fossiles !

Comme le poêle à bois, la chaudière à biomasse fonctionne grâce aux combustibles issus du bois, mais aussi des matières organiques comme la paille ou les céréales. Le principal avantage de la chaudière à biomasse est de servir de chauffage principal pour toute la maison.

Économique, la chaudière à biomasse est un investissement rentable, car elle fonctionne à partir d’un combustible peu coûteux et renouvelable. Son rendement de 75 à 82 % permet de faire des économies sur la facture de chauffage.

Le label Flamme Verte, un gage de qualité.

Lancé par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) en 2000, le label “Flamme Verte” identifie les appareils de chauffage utilisant le bois, qui répondent à des critères stricts de rendement énergétique et d’émissions de polluants. Donnant des notes allant de 5 à 7 étoiles, le label “Flamme Verte” permet de choisir un produit performant sur le long terme.

Il est préférable d’investir dans une chaudière ou un poêle de bonne qualité labellisé “Flamme Verte”, ainsi, vous bénéficierez d’un résultat durable et performant. L’investissement de départ peut être coûteux mais sera rentable sur le long terme. En prime, vous bénéficierez d’une qualité d’air et d’un confort optimal !

Calculez le montantde votre prime