+

Offre promotionnelle

Bénéficiez de 30 supplémentaires

si vous nous retournez votre dossier complet entre le 16/11/2018 et le 31/12/2018.

Offre réservée pour les travaux d'installation d'une chaudière haute performance ou de poêle à bois, voir conditions ici

offre promotionnelle

Rénovation énergétique : quelles aides pour 2019 ?

Date de publication : lundi 19 novembre 2018

Depuis 2014, le gouvernement accorde des subventions pour améliorer la performance énergétique des logements anciens et permettre aux ménages d’optimiser leurs dépenses énergétiques. Qu’en est-il ? Les aides énergétiques pour 2019 sont encore au stade du projet de loi. La Loi Finances 2019 doit encore être votée par le Parlement, pour une publication officielle à fin décembre.

En 2019, certaines des aides existantes risquent d’évoluer ou d’être supprimées. Quelles sont les aides pour la rénovation énergétique de l’habitat qui devraient être maintenues en 2019 ?

Le CITE

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) devait se transformer en prime en 2019. C’est finalement reporté en 2020. Notons que la prime semble être plus intéressante, car son versement est effectif l’année de réalisation des travaux alors que le CITE n’est remboursé que l’année suivante. Le CITE consiste à réduire l’impôt sur les revenus de 30 % du coût des travaux entrepris. Les foyers peu ou non imposables reçoivent un chèque du fisc en fin d’année fiscale.

Le montant maximal du CITE est de 8 000 euros pour un célibataire et 16 000 euros pour les personnes vivant conjointement. À cela s’ajoute 400 euros par personne à charge pendant 5 ans. L’aide est accordée aux propriétaires et locataires effectuant des travaux d’économie énergétique pour leur résidence principale.

A noter : le CITE pour l’acquisition de chaudière au fioul et le remplacement des fenêtres sera supprimé au 1er janvier 2018.

L’Eco PTZ, c’est OUI

L’Eco prêt à taux zéro (PTZ) est aussi alloué sans conditions de ressources et sans intérêts comme son nom l’indique. Il est possible d’obtenir un prêt allant jusqu’à 30 000 euros. L’État a promis la simplification de cet avantage en 2019. L’éco-PTZ est cumulable avec le CITE.

Pour en bénéficier, il faut envisager une optimisation de sa performance énergétique ou prévoir la réalisation d’un « bouquet de travaux ». Ce dispositif serait prolongé jusqu’en 2021 et concerne les habitations principales construites avant 1990.

A noter : l’éco-PTZ serait attribuable hors bouquet de travaux en 2019.

Les autres aides pour la rénovation énergétique du logement

Seraient maintenues en 2019 un certain nombre d’aides à la rénovation énergétique : les aides de l’ANAH (agence nationale de l’habitat) ou encore l’exonération de taxe foncière, pour les propriétaires réalisant des travaux d’économie d’énergie dans un logement antérieur à 1989. Le chèque énergie verrait par ailleurs sa valeur augmenter de 50 euros.

La rénovation énergétique des logements a encore de beaux jours devant elle.

Sources :

https://patrimoine.lesechos.fr/impots/defiscalisation/0302305670324-renovation-energetique-de-quelles-aides-pouvez-vous-beneficier-2208560.php#

https://www.economie.gouv.fr/particuliers/credit-impot-transition-energetique-cite

https://www.legifrance.gouv.fr/affichLoiPreparation.do?idDocument=JORFDOLE000037426644&type=general&typeLoi=proj&legislature=15