+

Des primes en hausse, bonne nouvelle !

Pour tout travaux engagé* à partir du 1er janvier 2019, de nouveaux montants de prime s'appliquent pour tous nos travaux.

*(signature de devis, achat de matériel, commande, versement d'acompte, livraison ou début des travaux) voir conditions ici

prime en hausse

Le chèque énergie : quatre millions de bénéficiaires

Date de publication : mercredi 18 avril 2018

carte France verte

Précarité énergétique : la généralisation du chèque-énergie en France

Créé avec la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte de 2015, le « chèque énergie » doit permettre de lutter contre la précarité énergétique. D’abord expérimenté pendant deux ans dans quatre départements, il vient d’être généralisé à tous les ménages modestes français.

Un bilan positif

Le chèque énergie vient remplacer les tarifs sociaux de l’énergie. L’expérimentation du chèque énergie a permis de démontrer que le nombre de ménages aidés était supérieur au nombre de ménages aidés avec les tarifs sociaux. Près des trois quarts des 135 000 ménages aidés ont ainsi pu bénéficier du chèque le plus élevé. Si une information des bénéficiaires a été envisagée pour 2018, il n’en reste pas moins que le dispositif a été bien compris de tous, bénéficiaires autant que professionnels. Ainsi, près de 8 personnes sur 10 ont fait usage de leur chèque énergie très rapidement, sans rencontrer d’obstacles particuliers. La plupart l’ont utilisé pour régler leur facture d’énergie, moins de 10 % ayant décidé de réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Généralisation du chèque énergie en 2018

L’expérimentation ayant démontré son efficacité, le chèque énergie a pu être généralisé dès le 1er janvier 2018, auprès de quatre millions de foyers qui n’arrivent pas à régler leurs factures d’énergie. Versé dès la fin du premier trimestre, il peut être utilisé non seulement pour régler les factures de gaz et d’électricité, de fioul ou de bois, mais aussi pour payer des travaux de rénovation énergétique.
Pour en bénéficier, les foyers ne doivent pas dépasser un plafond de revenu fiscal de référence fixé à :

- 7 700 euros pour les personnes seules,
- 11 550 euros pour les ménages sans enfant,
- 13 860 euros pour les couples avec un enfant,
- 2 310 euros supplémentaires par enfant à charge au-delà du premier.

Les personnes qui répondent aux critères n’ont rien à faire pour recevoir leur chèque énergie, dont le montant sera compris entre 48 et 227 euros. Celui-ci est émis par un organisme sur la base d’une liste transmise par le fisc, et envoyé aux récipiendaires de fin mars à fin avril. Ceux-ci auront alors jusqu’au 31 mars 2019 pour le dépenser auprès de l’un des professionnels « énergie » ou « travaux » inscrits dans l’annuaire du site chequeenergie.gouv.fr. Auchan Fioul fait partie de l’annuaire du site gouvernemental.