+

Information importante :
péremption des dossiers

Vous avez créé un dossier pour des travaux et signé votre devis avant le 31 décembre 2021 ? Vous avez un délai d’un mois à compter de la date d’émission de votre facture pour nous renvoyer votre dossier complet. Attention : pour les devis signés avant le 31 décembre 2021, le dossier complet doit être envoyé au 31 octobre 2022, dernier délai. Après cette date, le dossier ne pourra plus être traité.

Bois ou fioul : quel système de chauffage est le plus écologique ?

Date de publication : vendredi 13 mai 2022

Toutes les énergies de chauffage n’ont pas le même impact écologique. Comparer bois ou fioul n’est pas inutile quand les prix du fioul flambent. Laquelle de ces énergies est-elle la plus polluante ? Au moment de changer son système de chauffage, vaut-il mieux chauffer au bois ou préférer le chauffage au fioul ? Découvrez la réponse.

insert noir avec bûches

Chauffage au bois : de quoi parle-t-on ?

Il faut savoir que se chauffer au bois ne se limite plus à la cheminée classique. Il existe maintenant plusieurs types de chauffage au bois :

  • la cheminée à foyer ouvert,
  • la cheminée à foyer fermé ou à insert,
  • le poêle à bûches,
  • la chaudière à bois,
  • le poêle à granulés ou à pellets,
  • la chaudière à granulés ou à pellets.

Le choix est vaste et dépend notamment de la surface à chauffer. En choisissant le système de chaudière raccordée à des radiateurs ou un plancher chauffant, la totalité des pièces d’une maison peut être chauffée avec le chauffage central, au même titre que la chaudière au fioul.

Bois ou fioul, renouvelable ou non renouvelable ?

Le fioul est tiré du pétrole, une énergie fossile extraite à l’aide de forages en mer ou à terre, puis raffiné avant d’être distillé en coupe moyenne pour obtenir le fioul domestique. Il ne s’agit donc pas d’une énergie renouvelable.

Depuis quelques années déjà, les réserves de pétrole tendent à s’épuiser. Certains pays, notamment les Etats-Unis, ont donc autorisé l’exploitation du pétrole de schiste, extrait par des techniques très impactantes pour l’environnement.

A l’inverse, le bois, quelle que soit sa forme (bûches, pellets, etc.), est issu de la coupe des arbres, c’est-à-dire de l’exploitation des bois et forêts. Les forêts françaises, dans leur majorité, bénéficient d’écolabels garants de leur exploitation durable. Sans conteste, le bois est donc une énergie renouvelable, puisqu’il suffit de replanter des arbres pour obtenir plus de bois.

Le chauffage au bois est-il polluant ?

Il n’est pas contestable que le chauffage au bois émet des gaz à effet de serre, notamment du CO2. C’est particulièrement vrai pour les foyers ouverts. Il est donc recommandé de choisir un système performant, type chaudière bois, qui permet de chauffer toute la maison en émettant moins de CO2.

Les poêles à bois et chaudières bois performants disposent d’un système de récupération des fumées, qui sont brûlées dans une deuxième combustion. De cette façon, l’appareil produit plus de chaleur avec moins de fumée. Ces appareils de chauffage au bois sont considérés comme non polluants.

Globalement, le chauffage au bois n’est pas considéré comme polluant. En effet, le CO2 produit par ce type de chauffage est moins élevé que celui absorbé par l’ensemble des arbres nécessaires à son fonctionnement.

Qu’en est-il de l’impact environnemental du chauffage au fioul ?

La combustion du fioul entraîne la production de composés nocifs : particules fines, oxyde d’azote, dioxyde de soufre, dioxyde de carbone, etc. Si la chaudière au fioul à condensation est très performante et évacue moins de polluants, elle reste malgré tout peu écologique.

C’est ce qui a conduit le Gouvernement à vouloir supprimer l’installation de chauffages au fioul à compter de juillet 2022, date à laquelle les équipements de chauffage et de production d’eau chaude ne devront pas émettre plus de 300 gCO2eq/kWh PCI.

Des aides ont été mises en place pour remplacer les chaudières fioul dans les constructions existantes. Le remplacement est notamment éligible à MaPrimeRénov. De plus, depuis le 1er janvier 2022, les barèmes ont été augmentés pour l’installation d’insert bois et de foyer fermé.