Énergies renouvelables : quelles solutions pour chauffer sa maison

Date de publication : vendredi 2 juillet 2021

Passer aux énergies renouvelables pour chauffer son logement permet de réduire sa facture d’énergie, voire de devenir autonome en énergie. Quelles sont les énergies renouvelables les plus utilisées pour chauffer sa maison ? Existe-t-il des aides pour installer des systèmes de chauffage utilisant l’énergie solaire ? Découvrez les conseils pour vous lancer.

feu

Pourquoi changer pour les énergies renouvelables ?

Les énergies renouvelables présentent de nombreux avantages. Non seulement elles sont plus écologiques que les énergies fossiles mais elles sont aussi plus économiques. Les principales sources d’énergies renouvelables sont gratuites et inépuisables :

  • eau,
  • soleil,
  • vent,
  • air.

A l’inverse, utiliser les énergies fossiles (gaz, fioul) pour se chauffer contribue à l’épuisement des ressources de la planète et aux émissions de gaz à effet de serre. C’est ce qui a incité les autorités à envisager la suppression des chaudières à gaz dans les maisons neuves à partir de 2022.

Il faut savoir, d’ailleurs, que déjà la RT 2012, la réglementation thermique en vigueur dans les constructions neuves depuis 2013, rendait déjà obligatoire l’utilisation d’une alternative aux énergies fossiles pour le chauffage des maisons neuves.

Quelle énergie renouvelable pour chauffer ma maison ?

Les systèmes de chauffage utilisant les énergies renouvelables sont multiples.

Les panneaux solaires thermiques utilisent le soleil pour générer de la chaleur. Les systèmes de chauffage basés sur cette technologie, dits « systèmes solaires combinés », peuvent produire du chauffage et de l’eau chaude.

Le bois est également très utilisé comme source d’énergie de chauffage et de production d’eau chaude. Ainsi, la chaudière bois ou granulés assure la production d’eau chaude sanitaire et le chauffage central, à l’instar de votre vieille chaudière fioul ou votre vieille chaudière gaz. Les nouvelles chaudières basse température ou à condensation sont ultra performantes et économiques.

D’autres systèmes fonctionnant au bois ne produisent que le chauffage : les inserts et les poêles à bois ou granulés. Le plus souvent, ils constituent un système de chauffage d’appoint. En revanche, dans une petite maison bien isolée, ils peuvent constituer la seule source de chauffage.

Les pompes à chaleur utilisent l’air (aérothermie) ou l’eau des nappes phréatiques (géothermie) pour chauffer la maison ou produire l’eau chaude sanitaire.

Le choix d’un système de chauffage utilisant l’énergie renouvelable dépend de nombreux facteurs et il est préférable de se faire conseiller en prenant contact avec le service public FAIRE.

Existe-t-il des aides pour installer un chauffage utilisant une énergie renouvelable ?

Le coût des systèmes de chauffage fonctionnant à l’énergie renouvelable est relativement élevé et son amortissement s’étend sur plusieurs années. Selon le système choisi, les prix peuvent aller de 5 000 à plus de 20 000 euros.

La géothermie est l’un des systèmes de chauffage les plus coûteux et ne peut d’ailleurs s’installer que sur de vastes terrains. A l’opposé, le moins cher est le poêle à bois, mais il ne suffit pas pour chauffer une grande maison.

Il existe heureusement des aides pour diminuer le coût d’installation d’un chauffage à énergie renouvelable. Ces aides sont soumises à différents critères d’éligibilité et notamment des critères techniques de performance énergétique :

  • puissance thermique,
  • rendement énergétique,
  • émission de polluants, etc.

Les systèmes de chauffage utilisant la biomasse, les pompes à chaleur, les poêles à bois peuvent bénéficier de la prime éco-énergie Auchan (consulter les travaux éligibles). Sous réserve d’être lancés avant le 31 décembre 2021, ils peuvent aussi bénéficier du coup de pouce « chauffage ».

L’installation des systèmes de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable est éligible à l’éco-prêt à taux zéro. Le prêt peut aller jusqu’à 15 000 euros pour une seule action de rénovation et jusqu’à 30 000 euros pour 3 travaux et plus.

Le remplacement d’une vieille chaudière par un chauffage à énergie renouvelable constitue une opération de rénovation énergétique. A ce titre, il bénéficie des aides à la rénovation énergétique comme MaPrimeRénov’, le chèque énergie ou les aides d’Action Logement.

J’ai oublié les énergies renouvelables dans ma rénovation énergétique, que faire ?

Il n’est jamais trop tard pour bien faire. L’idéal aurait été de prendre en compte les énergies renouvelables lors de la conception de votre projet de rénovation énergétique. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez encore passer à l’électricité verte.

Il suffit de modifier votre contrat ou, si votre fournisseur ne le propose pas, de changer de fournisseur d’électricité pour prendre une offre d’électricité verte. Le fournisseur prend l’engagement de réinjecter une certaine quantité d’électricité générée par les énergies renouvelables dans son réseau électrique. L’engagement est basé sur le système européen de traçabilité de l’électricité et les certificats de garantie d’origine renouvelable.