Infographie : Des economies d’energie dans la cuisine c’est possible !

Date de publication : mercredi 8 juin 2016

Toutes les actions permettant de réduire vos consommations énergétiques ne nécessitent pas de gros investissements. Diminuer sa facture d’énergie passe également par des éco-gestes quotidiens. Dans cette infographie nous vous proposons de découvrir quelques astuces à adopter dans votre cuisine. !

Infographie - Cuisson : couvrir ses casseroles pendant la cuisson, éteindre ses plaques de cuisson électriques avant la fin de la cuisson, privilégier la décongélation naturelle… Une infographie qui vous présente les éco-gestes du quotidien qui vous permettent de faire des économies d'énergie dans votre cuisine !

Télécharger l’infographie

Les éco-gestes pour économiser l’énergie de cuisson

Quelques habitudes simples peuvent être adoptées pour diminuer les temps de cuisson et ainsi gagner en consommation énergétique sans révolutionner votre cuisine :
  • couvrir vos casseroles pendant la cuisson,
  • adapter les ustensiles à la taille des plaques,
  • allumer la lumière du four pour vérifier la cuisson plutôt qu’ouvrir la porte,
  • privilégier une décongélation naturelle,
  • grouper vos cuissons au four.

Les plaques électriques consomment beaucoup d’électricité. Sauf si elles sont à induction, vous pouvez les éteindre 10 minutes avant la fin sans perdre en intensité de chaleur. C’est d’autant plus vrai si vous avez opté pour des cocottes et poêles à fond épais.

Quel que soit l’énergie utilisée, vous gagnerez du temps et de l’argent en privilégiant la cocotte-minute aux casseroles traditionnelles. Une cocotte-minute atteint son point d’ébullition à 120°C et les temps de cuisson sont divisés par trois. Les cuiseurs électriques consomment également deux fois moins qu’une cuisson à la casserole.

Privilégier la bouilloire pour chauffer l’eau

Il arrive fréquemment que l’on fasse chauffer de l’eau dans la cuisine, pour faire un thé ou cuire du riz, par exemple. Si l’on ne se pose pas la question pour le thé, on a moins l’habitude de faire bouillir l’eau dans une bouilloire électrique pour faire cuire des aliments.

Selon des tests réalisés grâce aux compteurs intelligents, la bouilloire électrique dont la résistance est en contact avec l’eau est le moyen le plus rapide et le moins cher de faire bouillir l’eau. Pour une simple tasse de thé, la bouilloire consomme moitié moins d’électricité qu’un micro-ondes et trois fois moins qu’une casserole. Pour un litre d’eau, l’écart est encore plus grand.

En choisissant une bouilloire à thermostat, vous pourrez chauffer la quantité d’eau juste nécessaire pour votre thé à la température idéale. Ce sont encore quelques watts économisés. Pourquoi faire bouillir l’eau quand une eau à 80°C suffit pour déguster le meilleur thé.

Laver la vaisselle et économiser l’énergie

Il est parfois difficile de l’admettre mais un lave-vaisselle consomme moins d’énergie que la vaisselle à la main. Un lave-vaisselle récent de classe énergétique A+++ consomme moins de 200 kWh par an à raison de 280 lavages.

Autre critère important mais là encore difficile à accepter, le mode « éco énergie » de votre lave-vaisselle consomme moins d’électricité et moins d’eau que le mode normal, même s’il présente une durée beaucoup plus importante. Et vous gagnerez encore en énergie si vous le faites tourner la nuit, grâce au programme différé et aux heures creuses.

Au total, selon les études comparatives de Que Choisir, un lave-vaisselle consomme deux fois et demi moins d’électricité et trois à quatre fois moins d’eau que la vaisselle à la main.

Couper le ballon d’eau chaude pendant les vacances, le pour et le contre

Les ballons d’eau chaude sont très gourmands en énergie. Un ballon d’eau chaude classique consomme plus de 2 kWh. On estime à 800 kWh par an et par personne la consommation du ballon d’eau chaude.

Dès lors, il est tentant de couper le ballon d’eau chaudes pendant ses vacances. Si vous ne partez que quelques jours, c’est une fausse bonne idée, puisque la consommation nécessaire pour réchauffer l’eau à votre retour sera plus importante que celle utilisée pour la maintenir chaude pendant la même durée.

Il n’est intéressant de couper le ballon d’eau chaude que si vous partez au moins une semaine. Il ne pas oublier, cependant, de vider l’eau stagnante des tuyaux avant de le rallumer à votre retour de vacances (simplement en ouvrant quelques secondes les robinets d’eau froide et chaude. Le ballon d’eau chaude mettra quelques heures avant de vous fournir une eau chaude à 60 ou 65°C.

Bien sûr, la question ne se pose plus si vous disposez d’un chauffe-eau thermodynamique ou d’un chauffe-eau instantané, qui vous évitera d’attendre 6 à 8 heures avant d’avoir de l’eau chaude à votre retour de vacances.

Consommer moins pour refroidir

L’énergie ne sert pas qu’à chauffer. Elle sert aussi à refroidir les aliments, avec le réfrigérateur ou le congélateur. Les consommations d’énergie sont très variables d’un appareil à un autre et il est important de toujours privilégier, à l’achat, les modèles les plus vertueux. Lors de l’achat, il ne faut pas perdre de vue qu’un réfrigérateur-congélateur consomme plus d’énergie que deux appareils séparés. De plus, il est important de bien choisir le volume de l’appareil en fonction de vos besoins.

De plus, quelques gestes simples permettent d’économiser l’énergie du réfrigérateur et du congélateur :

  • dégivrer régulièrement les appareils,
  • nettoyer les joints régulièrement et les remplacer si nécessaire,
  • éloigner les appareils des sources de chaleur,
  • refroidir les plats avant de les réfrigérer,
  • ne pas laisser les portes ouvertes trop longtemps,
  • retirer les emballages cartonnés.

Il est temps de refaire la cuisine ?

Si le moment est venu de refaire la cuisine et changer tous les gros appareils électroménagers, profitez-en pour choisir ceux qui consomment le moins. Vous pourriez avoir une belle surprise sur votre facture annuelle d’électricité. Voici quelques astuces pour bien réaménager sa cuisine :
  • privilégier systématiquement l’étiquette énergie la plus performante (A+++ quand elle existe),
  • éloigner les sources de chaleur et les sources de froid,
  • placer les plans de travail et évier sous les fenêtres,
  • choisir un chauffe-eau solaire individuel ou un chauffe-eau thermodynamique à accumulation.

Dans ce dernier cas, vous pourrez bénéficier des aides de l’État et de la prime éco-énergie sous certaines conditions.

Sources :