+

Informations

Information COVID-19

Chers visiteurs, chers clients,
Dans ce contexte exceptionnel, nos équipes Prime Eco Energie Auchan se mobilisent pour continuer à vous apporter les meilleurs services possibles. Nous sommes disponibles par téléphone au 03 20 67 57 00 (du lundi au samedi, de 8h30 à 21h), par mail ou par chat pour répondre avec attention à toutes vos questions.

Cependant, malgré l'organisation de nos équipes, nos délais de traitements sont impactés.

Merci pour votre compréhension.

Information COVID-19

Action Logement investit pour le logement des salariés les plus modestes

Date de publication : mercredi 13 février 2019

Action Logement a annoncé, en janvier 2019, qu’elle investira cette année 9 milliards en faveur du logement des salariés les plus modestes.

Action Logement, c’est quoi ?

Le Groupe Action Logement, c’est l’organisme qui collecte et gère les participations des employeurs de 20 salariés et plus à l’effort de construction (PEEC), en substitution du 1 % logement. Les sommes récoltées sont destinées à aider l’emploi en facilitant l’accès au logement à travers deux axes :
- l’accompagnement de la mobilité des salariés,
- la construction et le financement de logements sociaux intermédiaires en zone tendue.
Action Logement est un organisme paritaire, dont le conseil d’administration est composé de représentants des différentes organisations syndicales du patronat et des salariés et de trois commissaires du Gouvernement représentant les ministres de la Cohésion des territoires, de l’Action et des comptes publics et de l’Economie et des finances.

9 milliards d’euros, pour quoi faire ?

Le 9 janvier 2019, le conseil d’administration de Groupe Action Logement a validé un abondement de ses financements de 9 milliards d’euros en faveur des salariés les plus modestes. Ce plan a pour objectif de faciliter leur accès au logement et leur entrée dans l’emploi, mais également de répondre à la demande d’une augmentation du pouvoir d’achat.
Les mesures qui seront arrêtées dans le courant du premier trimestre concerneront :
- l’amélioration de la performance énergétique des logements,
- la rénovation thermique des logements locatifs,
- l’aide aux salariés modestes pour être logés plus près de leur travail.
En outre, une partie de cet abondement pourra être consacrée au financement de travaux d’aménagement de logements pour les adapter au vieillissement, mais aussi à la réalisation de nouveaux logements intermédiaires et sociaux, y compris par la transformation d’immeubles de bureaux. La lutte contre les propriétés dégradées et l’habitat indigne (plus de 600 000 logements en France) sera aussi considérée à hauteur d’un milliard d’euros.

Comment seront répartis des 9 milliards d’euros ?

Ces 9 milliards d’euros viennent compléter les crédits engagés dans une convention quinquennale en faveur du logement des salariés signée avec le Gouvernement en 2018, soit au total 24 milliards d’euros.
Ils seront distribués sous différentes formes :
- des prêts bonifiés à hauteur de 4 milliards d’euros (plafond de 20 000 euros par demande),
- des engagements en fonds propres à hauteur de 3 milliards d’euros,
- des aides directes à hauteur de 2 milliards d’euros.
Bien entendu, ces mesures n’excluent pas le bénéfice complémentaire des aides gouvernementales à la rénovation thermique des logements.

Sources :
https://groupe.actionlogement.fr/action-logement-mobilise-9-milliards-d-euros-pour-le-logement-et-la-mobilite-des-salaries
https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/01/11/action-logement-debloque-9-milliards-d-euros-en-faveur-des-plus-modestes_5407733_3234.html