Montants et conditions de MaPrimeRénov 2020 2021 : le guide complet

Date de publication : vendredi 22 janvier 2021

MaPrimeRénov’ succède au crédit d’impôt transition énergétique (CITE). Il était prévu qu’elle le remplacerait en deux étapes, sur 2020 et 2021. Le plan de relance a bousculé les étapes et définitivement remplacé le CITE. Découvrez les montants et conditions de MaPrimeRénov’ 2020-2021 définies par le plan de relance.

Maison en bois

MaPrimeRénov’ 2020 : montants et conditions

Le 1er janvier 2020, la prime à la rénovation énergétique a été mise en place pour remplacer à la fois le CITE et le programme de l’ANAH (agence nationale pour l’amélioration de l’habitat) « Habiter Mieux ». Le principal avantage du nouveau dispositif d’aide à la rénovation énergétique réside dans le fait que les ménages n’auront plus à avancer la totalité du coût des travaux, comme c’était le cas pour le CITE.

Le CITE, jusqu’en 2019, s’adressait à tous les ménages, qu’ils soient locataires ou propriétaires et quels que soient leurs revenus. Or la nouvelle prime à la rénovation énergétique mise en place en 2020 ne s’adresse qu’aux propriétaires occupants disposant de revenus modestes ou très modestes. Les ménages aux revenus intermédiaires continuent de bénéficier du CITE jusqu’à fin 2020.

Les ménages aux revenus les plus élevés ne sont éligibles ni au CITE, ni à MaPrimeRénov’ 2020. Un rapport établissait en effet que, depuis 2005, ils avaient été les plus gros bénéficiaires du CITE.

Partant du constat que les logements classés « passoires thermiques » appartiennent majoritairement aux propriétaires les plus modestes, la loi de Finances pour 2020 leur a réservé le bénéfice de la nouvelle prime.

Les plafonds de ressources pour MaPrimeRénov’ 2020

Plafonds de ressources des ménages très modestes
Nombre de personnes déclarées sur votre avis d’impôt Plafonds de revenus du ménage en Île-de-France (€) Plafonds de revenus du ménage pour les autres régions (€)
1 20 593 14 879
2 30 225 21 760
3 36 297 26 170
4 42 381 30 572
5 48 488 34 993
Par personne supplémentaire + 6 096 + 4 412
Plafonds de ressources des ménages modestes
Nombre de personnes déclarées sur votre avis d’impôt Plafonds de revenus du ménage en Île-de-France (€) Plafonds de revenus du ménage pour les autres régions (€)
1 25 068 19 074
2 36 792 27 896
3 44 188 33 547
4 51 597 39 192
5 59 026 44 860
Par personne supplémentaire + 7 422 + 5 651

Les plafonds de ressources pour MaPrimeRénov’ 2020

Le montant de la prime à la rénovation énergétique 2020 est forfaitaire, exprimé en valeurs et non en pourcentages des travaux. Ce montant ne dépend pas du coût des travaux, mais de leur efficacité énergétique. Le montant des primes à la rénovation énergétique est plus élevé pour les ménages les moins aisés.

Lire « France Relance et travaux de rénovation énergétique »

Ménages très modestes

Travaux réalisés Montant de la prime
Pompes à chaleur géothermiques, capteurs horizontaux et verticaux 10.000 euros
Chaudière à granulés 10.000 euros
Chauffage solaire combiné 8.000 euros
Chaudières à bûches 8.000 euros
Pompes à chaleur air/eau 4.000 euros
Chauffe-eau solaire individuel 4.000 euros
Ventilation double flux 4.000 euros
Poêles à granulés, cuisinières à granulés 3.000 euros
Partie thermique d’un équipement PVT eau 2.500 euros
Poêles à bûches, cuisinières à bûches 2.500 euros
Foyers fermés et inserts (bûches ou granulés) 2.000 euros
Chaudières à gaz très haute performance énergétique 1.200 euros
Chauffe-eau thermodynamique 1.200 euros
Dépose de cuve à fioul 1.200 euros
Raccordement à un réseau de froid (logement collectif) 1.200 euros
Raccordement à un réseau de chaleur (logement collectif) 920 euros
Isolation des murs par l’extérieur < 15-07-20 : 100 euros/m2
> 15-07-20 : 75 euros/m2
Isolation des toitures et des terrasses 100 euros/m2
Isolation thermique des parois vitrées (à la place du simple vitrage) 100 euros/équiepement
Isolation des murs par l’intérieur 25 euros/m2
Isolation des rampants / plafonds de combles 25 euros/m2
Protection des parois vitrées ou opaques contre les rayonnements solaires 25 euros/m2
Audit énergétique 500 euros
Borne de recharge pour véhicule électrique 300 euros

Ménages modestes

Travaux réalisés Montant de la prime
Pompes à chaleur géothermiques, capteurs horizontaux et verticaux 8.000 euros
Chaudière à granulés 8.000 euros
Chauffage solaire combiné 6.500 euros
Chaudières à bûches 6.500 euros
Pompes à chaleur air/eau 3.000 euros
Chauffe-eau solaire individuel 3.000 euros
Ventilation double flux 3.000 euros
Poêles à granulés, cuisinières à granulés 2.500 euros
Partie thermique d’un équipement PVT eau 2.000 euros
Poêles à bûches, cuisinières à bûches 800 euros
Foyers fermés et inserts (bûches ou granulés) 1.200 euros
Chaudières à gaz très haute performance énergétique 800 euros
Chauffe-eau thermodynamique 800 euros
Dépose de cuve à fioul 800 euros
Raccordement à un réseau de froid (logement collectif) 800 euros
Raccordement à un réseau de chaleur (logement collectif) 400 euros
Isolation des murs par l’extérieur < 15-07-20 : 75 euros/m2
> 15-07-20 : 60 euros/m2
Isolation des toitures et des terrasses 75 euros/m2
Isolation thermique des parois vitrées (à la place du simple vitrage) 80 euros/équiepement
Isolation des murs par l’intérieur 20 euros/m2
Isolation des rampants / plafonds de combles 20 euros/m2
Protection des parois vitrées ou opaques contre les rayonnements solaires 20 euros/m2
Audit énergétique 400 euros
Borne de recharge pour véhicule électrique 300 euros

France Relance : conditions et montants de MaPrimeRénov’ 2020-2021

Le plan de relance a étendu, à compter du 1er octobre 2020, le bénéfice de la prime de transition énergétique à l’ensemble des ménages. Que vous soyez propriétaire occupant ou bailleur, vous êtes éligible à MaPrimeRénov’ 2020-2021, quels que soient vos revenus.

Le montant de la prime dépend, d’une part, de la région d’habitation et, d’autre part, du montant des revenus. Le barème MaPrimeRénov’ 2020-2021 se décline en couleurs :

  • bleu pour les ménages aux revenus très modestes,
  • jaune pour les ménages aux revenus modestes,
  • violet pour les ménages aux revenus intermédiaires,
  • rose pour les ménages aux revenus les plus élevés.
Composition du ménage Bleu Jaune Violet Rose
1 jusqu’à 14 879 € jusqu’à 19 074 € jusqu’à 29 148 € > 29 148 €
2 jusqu’à 21 760 € jusqu’à 27 896 € jusqu’à 42 848 € > 42 848 €
3 jusqu’à 26 170 € jusqu’à 33 547 € jusqu’à 51 592 € > 51 592 €
4 jusqu’à 30 572 € jusqu’à 39 192 € jusqu’à 60 336 € > 60 336 €
5 jusqu’à 34 993 € jusqu’à 44 860 € jusqu’à 69 081 € > 69 081 €
Par personne
supplémentaire
+ 4 412 € + 5 651 € + 8 744 € + 8 744 €

(Ces barèmes sont ceux pour les ménages résidant hors Ile de France - retrouvez tous les barèmes ici).

Le montant de MaPrimeRénov’ dépend donc à la fois des revenus et du type de travaux réalisés (retrouvez tous les montants de MaPrimeRénov’, en fonction des barèmes bleu, jaune, violet et rose, sur le site Démarches Simplifiées).

Un bonus est attribué pour la réalisation d’une opération globale de rénovation énergétique. Un autre bonus est accordé aux ménages dont les travaux de rénovation énergétique contribuent à élever la classe énergétique du logement :

  • sortie de passoire (classe énergie F ou G),
  • bâtiment basse consommation (classe énergie B)
  • bâtiment à énergie positive (classe énergie A).

Les critères d’efficacité énergétique

L’éligibilité à MaPrimeRénov’ 2020-2021 dépend d’un critère incontournable : l’efficacité énergétique. Si les équipements installés ou les travaux réalisés ne répondent pas aux critères d’efficacité énergétique définis par le Gouvernement, vous ne serez pas éligible à MaPrimeRénov’.

Les critères d’efficacité énergétique sont déclinés dans l’arrêté du 17 novembre 2020, qui précise les caractéristiques techniques et les modalités de réalisation des travaux et prestations.